ALQUÉZAR, QUE FAIRE ET VOIR EN UNE JOURNÉE

Alquézar est à la mode et cela se voit dans le fait que cette localité continue à battre d’année en année des records de visites de voyageurs du monde entier.

Il y a beaucoup à voir à Alquézar et un jour pourrait s’avérer trop court, mais si pour une raison quelconque vous ne pouviez y rester qu’un seul jour, voilà ce que vous ne devez pas rater.

1. Belvédère Sonrisa del Viento (Sourire du vent)

Juste après votre arrivée à Alquézar, un bon conseil est de commencer la visite par le belvédère qui se trouve à l’entrée supérieure d’Alquézar, à côté des deux parkings gratuits. Situés dans la partie la plus élevée, vous aurez des vues exceptionnelles de cette localité 

Le Sourire du vent est la première des six sculptures d’art contemporain que vous allez trouver à Alquézar. Il s’agit de la seule en dehors du centre ville.

De ce lieu, l’ensemble urbain offre une vision pittoresque. La vue spectaculaire de la Collégiale et l’épais ensemble de maisons à ses pieds dessine une demi-lune, comme résultat de sa topographie et du tracé urbain défensif.  Nous mettons toujours l’accent sur les maisons serrées les unes contre les autres, bâties en pierres de taille, de brique et mur de pisé, s’intégrant à merveille avec le paysage sauvage de calcaires et de conglomérats, dont le principal protagoniste est le Canyon du Río Véro.

Vous pourriez passer des heures à contempler cette vue panoramique…

Remarque:

LES RUES DU CENTRE VILLE SONT PIÉTONNES ET ÉTROITES. NOUS VOUS CONSEILLONS DE GARER VOTRE VOITURE ICI ET DE LE VISITER À PIED. PRENEZ DES CHAUSSURES CONFORTABLES.
VISITES GUIDÉES ENSEMBLE HISTORIQUE – + 34 974 318 990 / + 34 636 928 783 ou INFO@GUIASBUENAVENTURA.ES

2.Sur le chemin vers la Calle Nueva.

Le parcours continue avec une agréable promenade à travers la Calle Pilaseras. Les vues continuent à être spectaculaires.

Le chemin passe par d’anciennes terrasses d’olives qui sont devenues un parking gratuit. Il continue en direction de l’ensemble historique jusqu’à la petite place de l’hôpital et sa belle fontaine formée par un grand monolithe en pierre. Ensuite, dirigez-vous vers l’Office de Tourisme, situé dans la Calle Nueva, dans le quartier de l’Arrabal.

Remarque:

OFFICE DE TOURISME D’ALQUÉZAR. HORAIRE. APPROX: DE 9:30h À 14h ET DE 16:00h À 19:30h. EN BASSE SAISON, LE BUREAU EST FERMÉ LE MERCREDI ET LE JEUDI ET DE JANVIER À MARS.

3. Eglise de San Miguel

Sur la place de la Calle Nueva  vous trouverez de nombreux bars, restaurants, logements et des toilettes publiques, à côte du fronton. L’atmosphère en haute saison y est incroyable, c’est le point de rencontre des visiteurs venus des quatre coins du monde.

Il est impératif de s’approcher du Noyer à côté de la Croix en pierre pour se régaler une deuxième fois d’une autre vue panoramique de la ville et pour admirer une nouvelle fois la beauté d’Alquézar.

À l’extrémité de cette place, dans une rue qui descend, vous trouverez l’église paroissiale San Miguel Arcángel (XVIIe siècle). C’est une œuvre à caractère populaire dont la robustesse et la sobriété de l’extérieur attirent fortement notre attention au point de nous faire oublier qu’il s’agit un bâtiment baroque.

Remarque:

ENTRÉE GRATUITE À SAN MIGUEL. HEURES D’OUVERTURE APROX:10H À 20H HEURES. UNE AFFICHE À L’ENTRÉE RACONTE L’HISTOIRE ET LES CARACTÉRISTIQUES ARCHITECTURALES. SYSTÈME AUTOMATIQUE D’ÉCLAIRAGE ET DE SON (MINUTEUR À PIÈCES). MESSE LE DIMANCHE À 13H (HABITUELLEMENT).

4. Porche

En retournant sur la place, prenez sur votre droite et vous arriverez à la vieille ville à travers un beau porche gothique.

Alquézar, avait (et a toujours) quatre entrées. Celle qu’on prénomme « Portal » conserve le blason d’Alquezar sur son arc,  et c’est la plus représentative et la mieux conservée. On vous conseille d’accéder à la vieille ville par cet endroit et d’y entrer à pied, comme le faisaient les riverains et les voyageurs pendant des siècles, sauf la nuit, lorsque les portes se refermaient jusqu’au lendemain.

5. Parcours de la Plaza Mayor à travers la Calle Pedro Arnal CaVéro

Nous laissons de côté le Portal et nous pénétrons par les étroitesses de la Calle Pedro Arnal CaVéro, qui nous mène jusqu’à la Plaza Mayor. A travers ce parcours de rues pavées, nous apercevons la variété de matériaux et de systèmes de construction des façades et de la valeur des nombreux détails architecturaux d’Alquézar dans un ensemble urbain harmonieux. Peu de villages de la province ont préservé aussi bien leur héritage.

Des fleurs surgissent de quelques fenêtres grillées et donnent un peu de couleur à une architecture en pierre quelque peu sobre. Mais c’est l’hétérogénéité des matériaux de chaque maison, de chaque rue, de chaque tracé, ce qui rend Alquézar aussi spéciale. La ville a peu changé, sauf bien sûr l’arrivée du tourisme qui depuis des décennies a transforme à Alquézar en référence économique.

6. Le charme des Callizos

callejones de alquezar

Alquézar conserve sa physionomie médiévale intacte, les callizos en sont la preuve. Il s’agit de ruelles en bonne partie couvertes, qui ont été aménagées en chambres, ce qui permettaient aux maisons de gagner de l’espace. On raconte que jadis il était possible de traverser Alquézar d’un bout à l’autre sans avoir besoin de mettre un pied dans la rue … El callizo de Gasquer avec ses arcs condamnés qui décorent la façade de Casa Naya, est l’un des coins les plus beaux et les plus photographiées de la ville.

7. Chapelle des Neiges Nieves

Peu avant d’entrer sur la place, vous trouverez cette chapelle consacrée à la Vierge des Neiges. La façade est simple et répond aux modèles populaires de l’époque. Elle a été construite en pierre de taille. À l’intérieur, la neuf de dimension réduite est couverte de petites voûtes d’arêtes.

A côté de la Chapelle, vous verrez les montants d’une porte aujourd’hui condamnée. Si vous regardez attentivement, vous y découvrirez une gravure représentant l’empreinte de deux chaussures. Quel sens s’y cache derrière ? C’était peut-être la façon pour le cordonnier de s’annoncer  au XVIIIe siècle

8. La Plaza Rafael Ayerbe d’Alquézar: Arcades et porches

Dès qu’on commence à voir des colonnes et des porches, nous sommes conscients que nous nous trouvons sur la Plaza Mayor. Elle a une forme irrégulière, des portiques et est assez ample. Elle abrite quelques-unes des plus vieilles maisons de la ville. L’emplacement est sans doute merveilleux.

Dans le passé, la place était le centre dynamique de la vie quotidienne, un endroit de réunion, un espace ludique, mais surtout commercial après que Charles V octroie à Alquézar le privilège de célébrer des marchés tous les jeudis et une foire annuel

Remarque:

DE NOS JOURS, DEUX MARCHÉS ANNUELS Y ONT LIEU PENDANT L’ANNÉE : LA FOIRE DES MÉTIERS ET DE L’ARTISANAT (LE DERNIER DIMANCHE DE JUILLET) ET LE MARCHÉ AGRICOLE ET DE L’ÉLEVAGE (EN SEPTEMBRE)

9 Le dobladillo aux amendes

Nous quittons la place et nous prenons la rue la plus gourmande d’Alquézar, la charmante Calle Iglesia. Au fond, vous apercevrez la silhouette du beau château-collégiale. Encadrés par des façades de maisons, gîtes ruraux et de boulangeries, nous parcourons un chemin d’à peine 100 mètres depuis la place jusqu’à la mairie. Cette carapace de quelques siècles fait partie de cette agréable et photogénique promenade au cours de laquelle notre estomac commencera à grouiller à cause de l’odeur qui se dégage des fourneaux des trois boulangeries qui élaborent des sucreries et les typiques dobladillos à l’anis. Un endroit parfait pour faire une halte et prendre un dobladillo à l’une des terrasses ou assis sur l’un des bancs que vous trouverez sur le Paseo de la Calle Tallada. Également, vous pourrez contempler les meilleures vues du Barranco de la Fuente, la Peña Castibián et visiter la Grotte Cueva Mullón. A la fin de cette promenade, vous trouverez l’entrée du Château-Collégiale.

10. Le Château-CollégialeSanta Maria la Mayor.

Voilà l’histoire qui nous parle directement. L’ensemble de l’extérieur a une origine arabe mais c’est au Moyen âge que les Chrétiens le refont complètement sous Sancho Ramirez.

Plusieurs phases sont à signaler pendant sa construction, ainsi que des réformes, des agrandissements et des modifications qui parsèment son style gothique tardif, avec quelques réminiscences romanes et des apports postérieurs mudéjars, renaissances ou baroques.

Remarque:

(VISITE DU CHÂTEAU – COLLÉGIALE SANTA MARÍA LA MAYOR DE 11H A 14H HEURES  ET DE 16:30 A 19:30H, PRIX DES ENTRÉES: 3€, TÉLÉPHONE + 34 643 340 409).

11. Belvédère ou Vicon y Museo Casa Fabián

De la porte de la Collégiale, prenez la rue qui descend vers la gauche et en quatre minutes vous trouverez le Belvédère d’où vous découvrirez les meilleures vues que cache Alquézar du Canyon du Río Véro.

De cet endroit, nous nous dirigeons vers la Calle Baja pour visiter la “Casa Fabián”, le Musée de la vie et les traditions populaires d’Alquézar.

Remarque:

HORAIRE DU MUSÉE ETHNOGRAPHIQUE: 11:30H À 14H ET DE 17H A 20H. PRIX 2 EURO PAR PERSONNE. ENFANTS DE MOINS DE 6 ANS GRATUITS. CONSULTEZ LE JOUR DE FERMETURE HEBDOMADAIRE. TÉL:+ 34 974 318 913 et 669405777

12.Heure du Repas

Après les visites de rigueur, il ne nous reste qu’à nous ruer sur un bon plat d’agneau. Les possibilités sont multiples et la richesse gastronomique est palpable dans plusieurs restaurants d’Alquézar, mais l’expérience et l’amabilité du personnel nous ont fait retenir quelques-uns de cette liste. En plus de l’agneau de lait, ils préparent des plats traditionnels à s’en lécher les babines.

Quoi de mieux pour faire une digestion que de continuer à se promener, cette fois à travers des ruelles mineures où résistent encore quelques maisons avec des maisons en colombage. L’anonymat et le silence y sont toujours présents. Calle Baja, Callizo de Sarrato ou Calle Medio en font partie. Essayez de vous perdre dans le dédale de rues d’Alquézar. La tour Albarrana nous servira de boussole et le Canyon du Río Véro de frontière.

13. Route des passerelles du Río Véro

Ce parcours est à réaliser en deux heures mais nous vous conseillons de le faire sans hâte. En été vous pourrez emmener votre maillot de bain et passer l’après-midi à vous rafraîchir dans les mares du Véro qui ont le mérite d’avoir des eaux limpides et cristallines.

Pour commencer le parcours, nous retournerons à la Plaza Rafael Ayerbe, lieu de croisement des principales artères d’Alquezar. Le parcours a deux entrées, l’une Calle Iglesia, devant la Mairie et un autre accès calle San Lucas, (la première à droite), qui vous mènera à une fontaine  monumentale “Fuente del Barranco” datant du XVIe siècle.

C’est à partir de là que vous entrerez dans un environnement de canoying d’une extrême beauté et de falaises équipées d’un système de passerelles avec des vues impressionnantes sur la fin du Canyon du Río Véro. Tout au long du parcours, en plus d’une géologie intéressante, vous pourrez observer de nombreuses espèces botaniques de grand intérêt, dont beaucoup sont protégées en raison de leur grande valeur écologique.

Les vues sur le canyon et la possibilité de se rafraîchir dans les eaux limpides et cristallines sont les principaux attraits de ce beau parcours intéressant.

Remarque:

NOUS VOUS CONSEILLONS DE PRENDRE DES CHAUSSURES DE MONTANGE, UN CASQUE, DE L’EAU ET DE LA NOURRITURE. EVITEZ LES JOURS DE PLUIE, DE VERGLAS ET, EN ÉTÉ, LES HEURES LES PLUS CHAUDES.

NON CONSEILLÉ POUR DES PERSONNES SOUFFRANT DE VERTIGE ET LES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS QUI N’ONT PAS L’HABITUDE DES RANDONNÉES EN MONTAGNE.

De même, si vous avez appréciez cet environnement, nous sommes sûrs qu’après le parcours des passerelles, vous retournerez un jour pour réaliser la Descente du Canyon du Río Véro, l’un des plus beaux que vous trouverez dans la province de Huesca. Chaque année des milliers de personnes visitent Alquézar sous prétexte de passer des journées canoying et en même temps, de connaître cette ravissante localité.

Remarque:

SORTIES DESCENTE DU CANYON DU RIO VÉRO TOUS LES JOURS AU PRINTEMPS ET EN ÉTÉ. GROUPES RÉDUITS. RÉSERVEZ VOTRE PLACE À L’AVANCE EN TÉLÉPHONANT AU +34 636 928 783.

Notre première journée s’arrête ici …

Comme vous l’aurez constaté, faire du tourisme à Alquézar est très simple et on peut la parcourir facilement à pied. Vous aurez besoin d’une voiture pour des excursions à d’autres endroits comme le joli village de Lecina et son arbre millénaire, les abris d’Art Rupestre de Colungo, les Caves D. O  Somontano et le Canyon du Mascún à Rodellar, autant d’endroits incroyables qui méritent le détour.

Comme cerise du gâteau de cette journée, nous vous conseillons de vous approcher du nouveau belvédère le sourire du vent  (sonrisa del viento), pour y passer quelques minutes à contempler une vue nocturne spectaculaire d’Alquézar à la lumière de la Collégiale illuminée… et pour penser à votre prochain retour à Alquézar!